Déchets alimentaires

Vous ne savez pas quoi faire de vos déchets alimentaires ? Deux solutions s’offrent à vous :

  • faire appel à la CCPO qui propose un service de collecte pour vos biodéchets. Après collecte séparée, ils sont transportés vers un site de compostage ou de méthanisation. (mise en service prévue en 2018)
  • ou réalisez votre propre compost (en fonction de la quantité produite) qui vous permettra de réduire le volume de vos déchets assimilés et d’obtenir un engrais totalement naturel et gratuit.

Si vous optez pour cette dernière solution de valorisation, voici quelques consignes à suivre :
 

Dans mon composteur je mets

 

Restes de repas

                                                                                           Epluchures de fruits et légumes

Coquilles d'oeufs concassées

Sachet de thé et infusion, marc et filtres à café

Pain rassis
 


 

MAIS JE NE JETTE PAS

  • restes de viande (os...), de poissons (arêtes)
  • huiles végétales (de friture...) ou matières grasses
  • produits laitiers (laitage, coutes de fromage)
  • restes liquides (soupes, sauces...)
  • graines, noyaux, coquilles de fruits de mer

 


 

REALISER SON COMPOST

Pour réaliser votre compost, vous avez deux solutions : opter pour un compost en tas, ou investir dans un composteur.

LES BONNES PRATIQUES À ADOPTER

Pour obtenir un compost de qualité, veillez à :

  • Diversifier les apports de déchets.
  • Vérifier que le compost ait une humidité suffisante.
  • Aérer et mélanger régulièrement les déchets de votre compost.

Découvrez comment obtenir un compost de qualité rapidement en téléchargeant notre guide de compostage.
 

 

 


INFORMATIONS PRATIQUES

Un surplus ou manque de compost ?
Déposez-le ou récupérez-le dans
l'une des déchèteries intercommunales de la CCPO.


 

 

EVOLUTION VERS DECHETS ALIMENTAIRES

À partir de 2018, un service de collecte de biodéchets avec valorisation par méthanisation sera mis en place pour les « gros producteurs » (restaurants).
La collecte s’effectue 2 fois par semaine sur l’ensemble des communes de la CCPO. Les bacs 120L et des saches de protection biodégradables seront fournis.
Une facturation spécifique sera mise en œuvre pour les restaurants qui adhèrent à l’opération.