Centres de tri des collectes sélectives

Un centre de tri des collectes sélectives a deux objectifs :

  • Trier les déchets issus des collectes sélectives (bacs jaunes)
  • Orienter les matières triées vers les filières de recyclage
     

FONCTIONNEMENT D’UN CENTRE DE TRI

1   L’arrivée des déchets. Les camions sont pesés sur un pont à bascule puis déchargent leurs déchets dans l’entrepôt.

2  La chaine de tri. Les déchets sont déversés sur un tapis roulant. On effectue un premier tri pour écarter ce qui ne doit pas être traité ici, comme les trop gros cartons ou les sacs en plastique.

3   Le pré-tri. Les déchets passent dans un crible. Il sépare : les déchets plats (papier, journaux, magazines, …), les déchets creux (emballages en carton, briques alimentaires, bouteilles et boîte de conserve…) et les « fines » (déchets trop petits et poussières qui sont écartés du tri).

4   Le tri d’affinage. Il est effectué par une machine optique qui sépare automatiquement les papiers, les cartons, les plastiques et les métaux. Les bouteilles sont triées selon leur couleur (transparente, claire ou foncée), les boîtes de conserve selon leur matériau (fer blanc, aluminium…). L’acier est retiré automatiquement grâce à des aimants.

5   Les déchets refusés. On les appelle les refus. Ce sont les déchets qui ont été jetés par erreur dans les poubelles de recyclage. Ils sont orientés vers l’usine d’incinération. L’énergie issue de leur combustion sera transformée en énergie électrique ou thermique.

6   Le conditionnement. Les matières triées sont tassées par une presse. On les envoie ensuite dans les filières de recyclage spécifiques (production de bouteilles en plastique, de papier, d’appareils ménagers, de vêtements…).

CHIFFRES CLES

Chiffres clés des matières triées pour le territoire de la Communauté de Communes du Pays de Sainte-Odile.
En 2016 : 1 129,34 tonnes de collecte sélective ont été collectées  soit 61,20 kg/habitant